Ce qu’il faut savoir avant de se lancer en référencement payant

ce-qu-il-faut-savoir-avant-de-se-lancer-en-referencement-payant

Acronyme de l’expression Search Engine Advertisement, le SEA est un moyen rapide de générer du trafic de qualité vers votre site web.

Avez-vous déjà entendu parler du SEO ? Certainement. Le référencement naturel ou Search Engine Optimization est l’une des solutions les plus recommandées lorsqu’il s’agit d’accroître son nombre de visuels. 

Offrant des résultats plus rapidement que son confrère SEO, le SEA peut vous faire entrer dans la cour des grands en quelques secondes. 

Qu’est-ce que le SEA ?

Pour faire court, le SEA revient à utiliser de la publicité sur les moteurs de recherche. 

Lorsque vous effectuez une recherche dans un moteur de recherche, deux types de résultats vous sont proposés :

  • Les résultats organiques dont la persistance est déterminée par l’algorithme informatique.
  • Les annonces publicitaires qui se présentent sous forme de liens mis en exergue.

Le gros avantage du SEA est qu’il vous permet de propulser votre site web dans les premières pages. Et sachant que 75% des utilisateurs ne vont pas au-delà de la première page (Imforeza, 2017), il est facile de comprendre la plus-value de cette offre. 

Mais avant de voir vos statistiques décoller, il est nécessaire de travailler les bases.

Que faire avant de recourir au référencement payant ?

Identifiez les bons mots clé

Les mots clé sont les termes qui permettront au moteur de recherche de montrer votre site dans ses résultats. Il se peut que vous soyez arrivé sur cet article au-travers d’une recommandation ou que vous ayez effectué une recherche internet sur le SEA. 

Pour qu’un mot clé soit efficace, il doit correspondre au contenu de la page liée. Comment vous sentiriez-vous si vous recherchiez des astuces en marketing digital et que contrairement au mot-clé employé, le site vous parle de comptabilité ? Il y a fort à parier que vous seriez frustré et quitteriez immédiatement la plateforme. 

Un autre point est le degré de spécificité du mot clé. Au lieu de viser les termes très populaires, sélectionnez ceux à longue traîne. Plus un mot clé est spécifique, plus il générera du trafic qualifié et plus le taux de conversion sera élevé. 

Ainsi, au lieu de mettre “Plombier”, utilisez l’expression “Plombier Paris75 24h/24” pour avoir plus de trafic.

Déterminez votre budget

La plupart des annonces publicitaires fonctionne sur le système du CPC (Coût par Clic). Cela revient à dire que le moteur de recherche montre votre annonce à ceux qui recherchent vos mots clé, mais vous ne payez que s’il clique dessus.

A cela, s’ajoute un principe d’enchères. Que les choses soient claires : vous n’êtes pas le seul à vouloir tirer parti du SEA. Plusieurs marques se battent pour bénéficier du faible espace publicitaire. C’est pourquoi pour chaque mot clé, vous devez déterminer le montant maximum que vous souhaitez payer.

Une fois ces deux paramètres établis, vous n’avez plus qu’à fixer un budget journalier, déterminer la durée de la campagne publicitaire et regarder vos chiffres croître.

Vous pourriez aimer

Remarques

Laisser un commentaire