Browsing Category

Marketing Digital

Marketing Digital

La RPA et l’automatisation des workflows

La RPA et l'automatisation des workflows

Le déploiement de la technologie RPA permet d’optimiser les workflows ou flux de travail. Une entreprise soucieuse de dynamiser son organisation doit prendre des dispositions pour automatiser ses workflows, car les avantages qui en découlent sont nombreux.

Pourquoi automatiser les workflows ?

L’automatisation des workflows est avantageuse à plusieurs niveaux. Cela permet notamment de réduire les coûts. Des économies sont réalisées du fait d’une productivité augmentée.

Aussi, lorsque les workflows sont automatisés, l’entreprise a une bonne visibilité des tâches à exécuter. Mais d’abord, une cartographie des flux de travail doit être élaborée. Cela favorise une meilleure transparence des processus d’automatisation et donne une vue d’ensemble des flux de travail.

L’automatisation des workflows améliore également la communication. La visibilité étant accrue, la communication avec les employés ne peut être que plus précise.

Le fait d’automatiser les workflows garantit aussi un meilleur service à la clientèle. Par exemple, les réponses aux plaintes des clients pourraient être automatisées. Aussi, cela peut accroître leur engagement. Les clients seront à même de répondre plus rapidement en se servant d’outils d’automatisation.

Lorsque les workflows sont automatisés, les redondances de flux de travail sont supprimées. Il est plus facile d’identifier les tâches inutiles.

Par ailleurs, l’automatisation des workflows améliore le produit final global, l’erreur humaine étant éliminée.

Étapes de mise en œuvre de l’automation des workflows par la RPA

Il est nécessaire de passer par plusieurs étapes dans le cadre de la mise en œuvre de l’automatisation des workflows par la RPA.

 Identification des tâches répétitives 

Il est question à cette étape d’identifier les tâches répétitives pouvant bénéficier d’une automatisation. Si vous estimez qu’un aspect de votre workflow doit être amélioré du fait de sa nature répétitive, de son coût élevé ou de sa propension à l’erreur humaine, vous devez envisager l’automatisation de cette tâche. Pour cela, il est nécessaire d’avoir une connaissance approfondie des différentes opérations de votre entreprise.

Définition des objectifs de l’entreprise 

A cet effet, vous devez déterminer clairement comment votre objectif commercial sera atteint lors de la mise en œuvre du workflow automatisé dans le domaine défini. Aussi, il est indispensable de déterminer si le processus de workflow automation atteindra ou non l’objectif de l’entreprise. Dans l’idéal, il est bon que le flux de travail en question soit simple et soit adapté par les employés qui l’utiliseront.

 Choix du logiciel RPA 

Il est indispensable d’utiliser un logiciel RPA permettant d’automatiser le workflow. Celui-ci doit permettre d’atteindre au mieux les objectifs qui ont été définis.

Formation des collaborateurs

C’est une nécessité de former vos collaborateurs à l’utilisation du nouveau logiciel de workflow automation.

Mesure des indicateurs clés de performance 

Cette étape intervient lorsque le nouveau flux de travail est en place et fonctionne. Il est bon de mesurer les ICP et les commentaires des employés, ce qui pourrait contribuer à l’amélioration de l’expérience des utilisateurs et l’ensemble du flux de travail.

Automatisation des workflows par la RPA : domaines d’application

L’automatisation des workflows par la RPA peut être réalisée dans plusieurs domaines. Son déploiement est possible notamment dans la santé, la finance, le droit, le développement, les ventes, le marketing, l’informatique et les ressources humaines (RH). Le but peut ne pas être le même d’un domaine à un autre.

Dans l’univers de la santé, l’automatisation des workflows est par exemple envisageable pour automatiser les horaires de travail du personnel ainsi que les rotations de garde. On peut aussi y recourir pour l’admission et la sortie des patients ou encore le transfert automatique des dossiers médicaux électroniques des malades.

Dans les services juridiques, on exploite plus l’automatisation des workflows pour automatiser la facturation. Cela permet aussi de saisir de nouvelles informations sur les clients, de soumettre ou suivre les révisions de contrats et de gérer les délais des dossiers.

Dans le secteur des finances, on peut automatiser les workflows en vue, entre autres, d’approuver les comptes, de modifier les salaires et d’automatiser les demandes de congés payés.

Dans le secteur de l’informatique, l’automatisation des workflows permet par exemple de mieux traiter les incidents de sécurité, de créer de nouveaux comptes et de traiter les demandes de service.

Dans le domaine des ressources humaines, il est possible d’automatiser les flux de travail, comme les feuilles de temps, la gestion des changements et l’intégration ou le départ d’employés.

Marketing Digital

Que faut-il faire avant d’acheter un site web?

L’achat d’un site web peut avoir plusieurs raisons. C’est un choix que vous pouvez prendre lorsque vous êtes à la recherche d’un site avec un bon trafic déjà établi ou que vous êtes à la recherche d’un business prometteur. Cette solution peut s’avérer efficace à condition de bien choisir le type de site que vous achetez.

La qualité de la navigation sur le site

Acheter un site pour se lancer dans la vente de produits en ligne est une pratique devenue courante, surtout avec la démocratisation du dropshipping. Avant de choisir un site en particulier, il est tout de même intéressant de se pencher sur les caractères techniques du site en question.

Déterminer l’expérience utilisateur qu’il offre à ses visiteurs, déterminez également la vitesse à laquelle chaque action est exécutée. Il est également important de savoir si le site est compatible avec un appareil mobile ou non. Cela permet d’étendre votre cercle d’utilisateurs.

Il n’est pas nécessaire d’investir votre argent dans un site web qui possède une URL compliquée avec une navigation plus ou moins houleuse. Cela veut dire que le site est mal référencé et qu’il possède très peu de trafic. Avant d’en finir avec ce paramètre, il faudra aussi vérifier l’historique de vente du site et la cohérence des informations. De cette façon, vous pouvez voir ce qui peut être gardé et ce qui doit être modifié.

Analyser son référencement SEO

Le positionnement d’un site par rapport aux moteurs de recherche joue un rôle important dans sa visibilité. Le mieux est d’opter pour un site avec une position confortable sur les requêtes pertinentes.

Un site avec un blog possède une meilleure visibilité qu’un autre qui n’en possède pas. Pour cause, la publication régulière de contenu aide efficacement à améliorer la visibilité d’un site web. Pour savoir la position du site sur le web, vous pouvez effectuer une requête sur Google ou sur un autre moteur de recherche.

Effectuer une analyse de ses sources de revenus

Cette vérification est nécessaire pour avoir un aperçu du retour sur investissement que peut vous offrir un site de vente en ligne. Il est important de vérifier la manière dont le site génère ses revenus : affiliation, Google adsense, vente de produits et services…

Un site internet avec une ou deux sources de revenus génère des revenus très peu fiables. Vous avez le choix entre élargir sa source de revenus ou opter pour un autre site. Pour un site avec des revenus qui proviennent exclusivement de services ou de produits, ces derniers doivent être suffisamment réguliers pour garantir un bon profit sur le long terme.

Tenir compte de la maintenance du site e-commerce

Un site e-commerce mis en vente est plus moins simple à entretenir et à optimiser en fonction de la plateforme qui prend en charge son hébergement. Si vous êtes nouveau avec ce domaine, vous pouvez faire appel à une agence ou un professionnel spécialisé dans ce domaine.

En visionnant le rapport de maintenance du site e-commerce qui vous intéresse, vous aurez une meilleure idée de la qualité de celui-ci. Il faut vérifier la fréquence à laquelle les mises à jour sont effectuées. Il est également important de connaître la date à laquelle la dernière mise à jour a été effectuée. S’il y a des problèmes récurrents, il faut les mettre à jour.

Marketing Digital

Dropshipping: une formule en vogue même en 2022

Dropshipping: une formule en vogue même en 2022

Le dropshipping est une formule très prisée en ce moment en raison de sa simplicité et de la possibilité de rentabiliser son affaire dans un délai relativement court. Cette tendance e-commerce repose sur le principe de vendre des produits que vous n’avez pas en stock. Pour les commercialiser, vous avez besoin d’un site vitrine et de fournisseur. Pourquoi est-ce que le dropshipping reste d’actualité en 2022 ? Voici les informations à retenir sur le sujet.

Le dropshipping : qu’est-ce que c’est ?

Le Dropshipping est un modèle de commerce en ligne qui met en avant 3 intervenants. Il y a le fournisseur, le vendeur et le client. Comme mentionner précédemment, tous les articles que vous mettez en vente sur votre site internet proviennent directement de vos fournisseurs qui se chargent eux-mêmes d’expédier chaque commande en provenance de votre boutique en ligne. 

De ce fait, vous êtes libre d’agrémenter votre catalogue de produit au rythme des saisons et selon vos envies. Ce modèle de commerce a l’avantage d’être plus simple à mettre en place en raison de la faible ressource qu’il exige pour se concrétiser. 

Les différents avantages du dropshipping

La simplicité de démarrage de ce business est le premier avantage qu’il propose. Vous pouvez mettre en place votre affaire en ligne à l’aide de faibles frais généraux. Son côté évolutif vous permet d’agrandir et d’élargir progressivement votre affaire. Tout le monde peut se prêter à ce business. 

Toutefois, il est indispensable de comprendre les rouages du commerce en ligne pour réussir à lancer votre projet et pour qu’il soit rentable sur le long terme. Contrairement à un modèle de vente en ligne classique, vous n’avez pas besoin de dédier un local pour l’entreposage de vos produits. Il n’est pas non plus nécessaire de louer un entrepôt pour stocker vos produits. 

Ce sont vos fournisseurs qui se chargent de le faire à votre place. Aussi, vous avez pour principalement mission de faire en sorte que votre site soit bien visible pour obtenir un bon trafic. Autrement dit, vous pouvez vous concentrer sur votre cœur de métier, celui de commercialiser vos produits. 

Le risque d’invendu est nul lorsque vous faites du dropshipping. Étant donné que vous n’avez pas de stock à définir au préalable, le risque que votre argent soit bloqué dans vos invendus est nul. 

Pourquoi opter pour le dropshipping en 2022 ?

Le lancement d’une entreprise en dropshipping en 2022 est un projet intéressant et adapté aux circonstances économiques actuelles. Souvent, on lui reproche des marges trop faibles. Toutefois, c’est une situation que l’on peut parfaitement remédier à travers le référencement. Plus votre site est visible, plus vos produits se vendent rapidement et en grande quantité. 

Vous pouvez opter pour le référencement naturel qui est la solution la plus adoptée pour améliorer la visibilité d’un site que ce soit un site web classique ou un site e-commerce. C’est un modèle de vente en ligne qui reste en tête des projets à réaliser en 2022, car il vous évite les questions de logistiques relatives à la préparation et à l’envoi des commandes. Vous n’avez pas non plus à vous préoccuper de l’état de votre stock vu que vous n’en avez pas.

Marketing Digital

Dropshipping : les étapes à suivre pour créer votre site

Dropshipping _ les étapes à suivre pour créer votre site

En dropshipping, il y a un point très important à prendre en compte après le choix des fournisseurs. Il s’agit de la création de site web sur lesquels vos produits vont être exposés. Pour votre projet de création de sites, vous avez le choix entre acheter un site clé en main, développer le vôtre ou acheter un site déjà existant. De nombreux acteurs de la vente en ligne opèrent également en faisant partie d’une plateforme de marché. 

Les choix possibles pour la création de sites en dropshipping

Lorsque vous débutez en Dropshipping, vous êtes régulièrement confronté au choix du type de site que vous utiliserez pour vendre les produits de vos fournisseurs. Pour cela, vous avez trois possibilités.

L’achat de site existant

Cette solution consiste à faire l’acquisition d’un site qui commercialise déjà des produits. C’est-à-dire qu’il génère déjà un chiffre d’affaires et possède déjà des clients qui ont l’habitude de visiter le site. Selon le type de site, vous pouvez déjà bénéficier d’une certaine notoriété. L’avantage avec cette alternative concerne la possibilité de réinvestir le montant des ventes que vous générez. 

Avec la base de client déjà disponible, votre travail en matière de communication est moins complexe, car ils vous servent déjà d’ambassadeur. La plupart du temps, lorsque vous achetez un site mis en vente, la formation sur son fonctionnement est à la charge du vendeur. En plus, vous avez déjà une liste de base en termes de fournisseur en dropshipping.  

L’achat de site clé en main

Cette seconde solution est généralement le choix des e-commerçants débutants. Un site de dropshipping clé en main est un site neuf, mais qui contient déjà un catalogue de produits provenant d’un réseau de fournisseur ? 

Aucune compétence technique particulière n’est donc nécessaire, car votre site est déjà prêt à l’emploi. En optant pour cette solution, vous profitez d’un SAV durant une période déterminée qui peut aller de 3 à 6 mois. La formation à l’outil est prise en charge au niveau de l’agence qui assure la commercialisation du site. En plus de cela, on bénéficie de conseils et de suivi utiles pour le développement de votre e-commerce.

Développer son site web

Ce choix est devenu assez courant avec la popularisation des CMS open source pour le secteur de l’e-commerce. Lors de la création de votre site, vous avez la possibilité de personnaliser son aspect. C’est un travail qui peut prendre des heures ou des jours en fonction de vos compétences pour le faire et du temps que vous y accordez. 

Le premier avantage avec ce dernier choix repose sur la possibilité de choisir vous-même vos propres fournisseurs. Il en va de même pour la sélection du développeur et de l’agence qui prend en charge la création du site (dans le cas où vous déléguez la tâche).

Pourquoi opter pour le dropshipping ?   

Le dropshipping est un modèle de commerce qui ne nécessite aucun investissement conséquent, même au tout début. Vous pouvez mettre en place votre business à partir de rien ou avec peu de moyens. 

En effet, les produits que vous commercialisez et exposés en catalogue sur votre site appartiennent à vos fournisseurs. Vous ne les avez pas en stock, ils se chargent eux-mêmes d’envoyer les articles après chaque commande validée sur votre site web.

Marketing Digital

Ce que vous devez préparer avant de faire du dropshipping

outil-dropshipping

Aujourd’hui, la vente en dropshipping attire de plus en plus de micro-entrepreneurs. Afin de réussir dans ce business, tout débutant doit passer par des différentes phases. Voici un aperçu des préparatifs incontournables.

Choisissez bien vos produits

Avant de se lancer dans le dropshipping, il vous importe de cerner votre niche. Grosso modo, c’est une thématique spécifique afférente aux produits que vous souhaitez vendre. Dans ce sens, afin de se démarquer de la concurrence, vous devez bien choisir votre produit.

Via une niche, vous pourrez atteindre une audience particulière qui demande des besoins ciblés. Ainsi, vous pourrez vendre vos produits plus efficacement et monter progressivement une image d’expert au sein de votre propre thème.

Pour trouver une niche, vous pouvez vous tourner vers les e-commerces de renom du dropshipping. En principe, vous y trouverez des outils dont un catalogue afin de vous inspirer de la niche que vous souhaiterez développer.

Avec des services clés en main tels que proposés chez webdrop, vous pourrez découvrir aisément un listing des produits côtés du moment.

Pensez à régulariser votre statut de micro-entrepreneur

Maintenant que vous vous apprêtez à vous lancer dans une activité lucrative, vous êtes obligés de créer un statut juridique pour pouvoir exercer en toute légalité. Et en France, l’accès au statut de micro-entrepreneur peut être obtenu sans devoir passer par des étapes complexes ni diverses.

Dans ce sens, sachez que vous aurez uniquement vous rendre sur le site officiel des services en charge de la délivrance des statuts de micro-entrepreneurs pour l’obtenir. Quand vous aurez inséré les informations requises sur les cases, vous obtenez gratuitement un numéro de Siret au bout de quelques jours.

Se doter d’une stratégie marketing efficace

Une fois que vous aurez créé votre e-shop, vous pouvez commencer la promotion de votre boutique en ligne pour attirer vos prospects potentiels. Maintenant qu’internet est de plus en plus vulgarisé, vous pouvez vous appuyer sur toutes sortes de stratégies.

En effet, mis à part les réseaux sociaux, vous pouvez utiliser les blogs, le référencement naturel ou bien la politique de l’e-mailing, etc. Mais avant de sélectionner votre propre stratégie marketing à adopter, il vous incombe de vous former.

D’où l’intérêt des investissements dans des séances de formation en marketing digital, en dropshipping ou encore en techniques de vente pour l’e-commerce. La réussite et la fluctuation de votre commerce dépend de votre compétence et de votre savoir-faire.

Quel budget ?

Comme vous le savez déjà, le dropshipping n’exige aucun fond pour le stock. En effet, c’est un business parfait si vous voulez limiter au maximum vos dépenses. Néanmoins, vous devez prévoir un budget malgré le fait que vous ne vous occupez pas de l’inventaire ni des commandes aux fournisseurs ni même de la mise à jour des stocks.

Le fait est que pendant vos premières transactions, vous pourrez rencontrer quelques complications.  A savoir, il y a les ruptures de stock, les livraisons retardées mais aussi les produits altérés ou non-livrés.

Afin de garder la confiance de vos clients, vous devez trouver des solutions rapides et pérennes face à ces blocages. D’où l’intérêt d’avoir un budget spécial remboursement ou charges d’incidence. Vous pouvez également préparer un budget pour les dépenses liées au marketing et à la communication.

 

Marketing Digital

Saisie offshore : un service souple et efficace pour la sauvegarde des données

Saisie offshore _ un service souple et efficace pour la sauvegarde des données

L’externalisation des saisies de données est un moyen pour les sociétés de dégager du temps pour leur personnel, et permettre à ce dernier de se concentrer sur les activités propres de l’entreprise. En effet, la saisie de données est une tâche qui peut être extrêmement chronophage. Par ailleurs, certaines spécificités des données exigent une bonne maîtrise de la transcription, en particulier pour les documents comptables et financiers.

Quels avantages à faire appel à un service de saisie offshore ?

La saisie offshore est avantageuse pour l’entreprise. D’abord, le volume de travail consacré à des activités secondaires est considérablement réduit. En effet, l’entreprise génère souvent une bonne quantité de paperasses liées à son travail quotidien.

Pourtant, les charges financières ne sont pas plus lourdes : l’externalisation permet de réduire les charges de l’entreprise. Ensuite, l’externalisation de la saisie permet d’avoir une sauvegarde efficace des documents importants : ils sont retranscrits fidèlement, catégorisés avec logique, facilement accessibles au besoin et conservés à l’abri. Ce service est fait par un opérateur professionnel qui peut s’occuper de saisir des documents divers comme des rapports, des documents juridiques, des fiches de projets, des pièces comptables etc.

Comment choisir un service de saisie offshore ?

Avant de se fixer sur la structure à qui confier la saisie de ses données d’entreprise, il est recommandé de préciser ses besoins. L’entreprise a-t-elle une contrainte de temps ? Les documents à saisir sont-ils de nature délicate ou stratégique ? Les documents ont-ils une certaine spécificité technique comme des formules mathématiques par exemple ? Quelle est la langue de saisie utilisée ? Les réponses à ces questions permettent de mieux cerner les attentes et de mieux identifier le prestataire idéal pour une saisie offshore. La comparaison des offres est aussi nécessaire pour vous donner une idée de l’ordre des prix pratiqués dans le secteur de la saisie des données. Enfin, il est aussi conseillé de faire des recherches sur les témoignages et les retours d’autres clients, avant de se lancer dans le choix définitif d’un prestataire pour une saisie offshore.

Quel est le profil idéal d’un opérateur pour une saisie offshore

Il y a plusieurs critères importants à retenir. En général, cependant, on attend d’un bon opérateur qu’il soit rapide dans la saisie et capable de saisir fidèlement les données des documents, textes ou chiffres. Certains secteurs peuvent exiger d’avoir une connaissance particulière. C’est le cas dans le domaine des finances par exemple, où une connaissance préalable est nécessaire pour traiter les documents correctement. Ensuite, l’opérateur de saisie doit maîtriser la langue de travail, qu’il doit parler et comprendre comme un natif. Enfin, et cette condition est inéluctable, l’opérateur doit être rapide. En général, cinquante mots à la minute sont un rythme idéal pour un bon opérateur de saisie. Enfin, et non des moindres, le respect des instructions du client et des deadlines est primordial, en particulier si l’entreprise a des contraintes de temps.

Quels types de documents un opérateur externe peut-il saisir ?

Tous les documents peuvent être saisis et retranscrits, dès lors que le prestataire choisi à les compétences pour faire un enregistrement informatique. Dans la plupart du temps, les documents confiés aux opérateurs de saisie sont des textes. Ce sont ce qu’on appelle dans le métier des documents à caractère alphabétique. Par exemple, il peut s’agir d’un rapport d’activité, d’un dossier de projet, de courriels importants etc. Ensuite, un opérateur de saisie peut aussi être amené à manipuler des documents numériques, c’est-à-dire chiffrés. Certains documents sont composés de formules, qui sont en réalité des textes et des chiffres combinés. Il peut aussi s’agir de données financières ou monétaires, qui sont courants dans le secteur comptable. Au-delà des traitements de documents, l’opérateur s’assure aussi de la cohérence de la datation, par exemple : dates d’évènements, dates d’anniversaires, dates d’embauche…etc., en lien avec l’activité de l’entreprise.

Marketing Digital

3 raisons pour lesquelles vous devez adopter une stratégie de marketing automation

marketing-digital

Lorsque l’on parle de marketing automation, on a parfois l’impression qu’il s’agit d’une stratégie qui vise à envoyer en masse des emails génériques à un ensemble de prospects plus ou moins qualifiés. 

Pourtant, le marketing automation, lorsqu’il est bien utilisé, est à l’opposé de cela. Etant un élément au cœur d’une stratégie d’inbound marketing, il permet notamment de personnaliser vos messages auprès de vos prospects, les aide à parcourir les différentes étapes de leur parcours d’achat et permet aux entreprises qui le mettent en place de gagner du temps.

Voici pour nous les 3 principales raisons pour lesquelles vous devriez mettre en place une stratégie de marketing automation pour votre entreprise :

Il vous permet de personnaliser de manière automatique vos messages

Lorsque vous travaillez avec une agence digitale spécialisée en inbound marketing et marketing automation comme UpNet, le cœur de votre stratégie consistera à apporter le bon contenu au bon moment à vos prospects. Le marketing automation, associé à un marketing de contenu efficace, sera au cœur de votre stratégie pour réaliser cela.

En effet, toute la stratégie du marketing automation consiste à créer des scénarios qui se mettront automatiquement en place en fonction des actions réalisées par vos prospects.

Pour cela, il s’agit donc de mettre en place une stratégie de « lead scoring » qui attribuera des points à vos prospects en fonction de leurs interactions avec vos contenus. 

Par exemple, si vous avez un lead qui a téléchargé un de vos ebook, il gagnera 50 points. A chaque fois qu’il visite un article de votre blog, il gagnera 5 points. Et lorsqu’il consulte votre page tarifaire, il gagne 20 points.

Une fois qu’un certain nombre de points a été atteint, un enchainement d’actions marketing se met automatiquement en place.

Le marketing automation aide vos prospects à parcourir les étapes du parcours d’achat

Les scénarios mis en place vous aideront à apporter des informations utiles à vos prospects en fonction de la phase du parcours d’achat dans laquelle ils se situent. C’est ce que l’on appelle mettre en place une stratégie de « lead nurturing », ou nourrissage de prospects en français.

Il serait en effet peu efficace de mettre en avant un contenu pédagogique à un prospect déjà bien renseigné sur vos offres en phase de prise de décision. A l’inverse, proposer un rendez-vous commercial à un lead qui vient de découvrir son problème et les solutions que vous lui proposez ne sera pas opportun non plus. Celui-ci, au contraire, sera intéressé par des informations complémentaires qui l’aideront à réaliser le bon choix pour lui.

Le marketing automation fait gagner du temps

Imaginez devoir qualifier vos prospects à la main et leur envoyer de manière individuelle le contenu que vous proposez qui puisse les intéresser. Cela prendrait beaucoup de temps et nécessiterait une équipe complète…

Avec une stratégie de marketing automation et des outils adaptés, tout cela se fait automatiquement une fois la stratégie bien mise en place.

Par ailleurs, l’inbound marketing et le marketing automation permettent de faire gagner du temps aux équipes commerciales. En effet, en ne passant les prospects qualifiés aux équipes commerciales qu’au moment où ceux-ci sont en phase de décision, les rendez-vous commerciaux seront plus qualitatifs.

Et vous, avez-vous déjà mise en place une stratégie de marketing automation pour votre entreprise ?

Marketing Digital

Découvrir comment acquérir de nouveaux prospects qualifiés plus rapidement

Les E-commerçants souhaitent souvent vendre massivement leurs produits sans établir une stratégie commerciale adéquate. Il s’agit, pourtant, d’une erreur monumentale qui peut coûter cher. En tout cas, il existe des techniques innovantes permettant d’acquérir un maximum de clients.

Adopter une stratégie d’Inbound marketing

Les techniques de prospection digitale sont de plus en plus avancées. Les plus récentes sont basées sur le principe de l’Inbound marketing. Il s’agit d’une solution innovante adoptée par les E-commerçants les plus ingénieux. Dans cette optique, l’objectif principal sera d’attirer de manière naturelle des visiteurs vers son site web ou ses produits. Pour y parvenir, il convient de leur proposer des contenus à forte valeur ajoutée. En apportant aux internautes les informations qu’ils recherchent le plus, il devient plus facile de les convertir en clients fidèles. Très concrètement, il faut proposer des services ou des produits innovants qui correspondent aux besoins de son audience. Voici comment trouver des prospects rapidement et efficacement.

 

Le développement d’une activité commerciale ou professionnelle s’effectue sur le long terme. Mais il est possible d’accélérer les choses en adoptant une bonne stratégie de web marketing. Idéalement, elle doit être élaborée par une équipe professionnelle qualifiée. La première étape consiste à identifier des prospects qualifiés à travers différentes actions commerciales. Il faut étudier au cas par cas les données relatives aux comportements des internautes. La collecte de ces informations peut se faire à l’aide d’un formulaire en ligne. Il suffit d’en mettre sur la page d’accueil de son site internet en rendant son usage le plus simple possible. L’ensemble des données récoltées serviront à personnaliser les services ou les produits à promouvoir.

Utiliser des outils de génération de leads qualifiés

Pour rappel, dans le monde du webmarketing, les clients potentiels sont appelés « leads ». L’objectif d’un E-commerçant sera d’en attirer un maximum lors d’une campagne de prospection. Il existe également un autre défi à relever : fidéliser les visiteurs de son site web. Il s’agit d’une tâche fastidieuse qui requiert beaucoup de temps et d’efforts. C’est la raison pour laquelle il convient de contacter des agences spécialisées en génération de leads. Cette solution permet de mener à bien des actions de prospection commerciale. Autre alternative, utiliser des outils de génération de leads en ligne. Ils sont payants, certes, mais les avantages à en tirer sont multiples. Il y a notamment le gain de temps et la qualité des leads générés.

Sans une stratégie bien définie, une campagne de prospection commerciale peut vite tomber à l’eau. Il est possible de générer des leads qualifiés plus facilement et plus rapidement en utilisant des outils digitaux. En fonction des techniques employées, ils peuvent être convertis en clients fidèles dans un court délai. Il suffit pour cela de personnaliser les messages (email notamment) envoyés aux prospects chauds. Il en va de même pour les contenus publiés sur les réseaux sociaux, qui sont des canaux de communication efficaces. L’ensemble des informations qui y figurent doivent être régulièrement mises à jour. Les internautes raffolent des nouveautés. Il peut s’agir des produits, des services et autres prestations accessibles à tous. Il faudra donc penser à séduire intelligemment et efficacement les prospects.

Marketing Digital

Utiliser un buyer persona pour mieux captiver son audience

buyer persona

Afin de mettre en place une stratégie digitale efficace, il est primordial de bien connaître ses potentiels clients : ses besoins, ses problèmes ou ses attentes. C’est ici que la création de buyer persona prend tout son sens. Il s’agit d’un défi qui vaut le coup d’être relevé.

Notion de buyer persona

Un buyer persona est un personnage fictif qui représente le client idéal d’une entreprise. Sa création est souvent attribuée à l’équipe marketing ou au service qui prend en charge les relations clients. 

En ayant une liste de buyer persona en main, vous avez des idées concrètes sur vos prospects. C’est ce qui vous permet d’élaborer des tunnels de vente efficaces et des offres qui s’accordent parfaitement aux attentes de votre audience cible.

La création de quatre à cinq profils qui va incarner différentes catégories de consommateurs est requise. Néanmoins, pour une société récemment créée, il est préconisé de se limiter à un seul buyer persona lors de la première année pour avoir rapidement des résultats tangibles.

Comment créer son buyer personas ?

Le principe est de récolter des informations pertinentes sur son buyer persona : ses objectifs, ses ambitions, son statut, sa profession, son âge… La meilleure alternative à prendre est de procéder étape par étape.

 Récolter les informations sur votre site web 

Pour avoir un maximum d’informations sur vos visiteurs, vous pouvez vous fier aux données de votre site telles que:

  • Les données reçues grâce aux cookies 
  • Les données obtenues grâce au formulaire de contact
  • Les mots-clés saisis lors des recherches 

 

 Élaborer des questionnaires 

Pour bien connaître vos potentiels clients, quoi de mieux que leur donner la parole. Cependant, afin de recevoir des informations fiables, choisissez bien vos questions ! Il vous est possible d’adopter l’ASK METHOD de Ryan Levesque.

 

Utiliser vos réseaux sociaux 

Sur les réseaux sociaux, vous avez l’opportunité de voir les publications, les photos ou les vidéos des utilisateurs, mais pas que… Vous pouvez y constater le type de produits qu’ils consomment ou les services qu’ils recherchent.

 

Comprendre son prospect 

Pour comprendre votre prospect, il vous suffit de vous mettre à sa place. Après avoir défini ses différentes aspirations, adaptez-y vos services, produits et stratégies. 

Comment mettre en place une stratégie de contenu adaptée ? 

Un contenu qualitatif est en cohérence avec les attentes de l’audience ciblée. Il est écrit avec les bons mots et publié au bon moment avec le bon canal. Plus important encore, il prend comme référence le niveau d’intention d’achat de futur client qui peut se manifester par :

 Une curiosité 

La curiosité d’un internaute peut être mesurée par ses requêtes. Il a tendance à utiliser des mots-clés généralistes comme SEO, webmarketing ou marketing digital. Vous pouvez lui destiné des articles généralistes qui a pour but de lui renseigner sur une thématique.

 

Un intérêt marqué 

Lorsque que sont intérêt est plus poussé, il réalise des recherches plus ciblées : les techniques du SEO, les stratégies data-driven… L’idéal est alors de lui fournir un article plus approfondi se présentant comme un conseil. Il est aussi possible de réaliser un tutoriel.

Une possibilité de conversion

Dans le cas où sa requête est bien définie comme agence de conseil digitale, conseil en marketing digitale, etc., c’est le moment de le proposer l’essai d’un outil. Vous pouvez également le rediriger vers une landing page cohérente.

En guise de conclusion, il faut retenir l’importance de la connaissance des aspirations de ses prospects pour mieux les cibler. Outre l’élaboration des buyer persona, il ne faut pas non plus négliger le passage par d’autres étapes : la fixation de ses objectifs marketing, l’étude de mots-clés…

Marketing Digital

Tour d’horizon sur le marketing sensoriel

Dans le contexte où le marché est de plus en plus saturé, les entreprises se doivent de trouver des moyens efficaces pour fidéliser la clientèle. Aujourd’hui, le marketing sensoriel est en vogue. Il s’agit d’une stratégie commerciale innovante consistant à attirer l’attention des consommateurs en suscitant leurs cinq sens. Le point dans cet article.

 

Quels sont les avantages du marketing sensoriel ?

Le marketing sensoriel regroupe les méthodes visant à utiliser un ou plusieurs sens des acheteurs afin de produire un effet comportemental, affectif ou cognitif. Le but est d’inciter ceux-ci à la consommation du produit ou du service. Cette approche peut être employée seule ou avec d’autres actions marketing pour un résultat optimal. L’un des grands atouts de cette stratégie marketing en magasin est qu’elle peut profiter des cinq sens soit le visuel, l’olfactif, le gustatif, le sonore ou le tactile. À chaque entreprise de voir le sens le plus pertinent selon l’article ou le service à mettre en vente.

Le premier objectif du marketing sensoriel c’est d’offrir une expérience unique afin de fidéliser la clientèle. Il vise aussi à séduire de nouveaux consommateurs. On pourra, entre autres, diffuser de la bonne musique, décorer la boutique avec de jolies couleurs, ou encore associer la visite des acheteurs potentiels à des odeurs irrésistibles. Il faut faire en sorte que les clients apprécient l’atmosphère. Ainsi, ils seront plus enclins à revenir dans le même magasin. Le marketing des sens permet aussi d’améliorer l’image de l’entreprise. Qui plus est, il attire les acquéreurs par son effet et éveille leur curiosité grâce à la créativité. Également, cette stratégie favorise l’achat, car l’expérience sensorielle apporte très souvent une action affective incitant à la consommation.

 

Les meilleurs conseils pour réussir son marketing sensoriel

Pour réussir son marketing sensoriel, quelques éléments importants sont à prendre en compte. Il convient à priori de bien étudier le public cible. Cela permet de mieux identifier les sens mobilisés. Actuellement, la tendance est à la stratégie sensorielle monosens. Il est donc crucial de bien choisir le sens à exploiter. Cela dépend notamment des messages à diffuser et des actions à mener selon son secteur d’activité. Le marketing gustatif est, par exemple, destiné aux professionnels œuvrant dans les industries alimentaires ou bien dans le domaine de la restauration. Le marketing olfactif, quant à lui, est réservé aux commerçants des produits cosmétiques comme le parfum.

L’enjeu du marketing sensoriel étant très important, il semble judicieux de faire appel à un professionnel du secteur. Pour mettre toutes les chances de son côté, il est essentiel de connaître l’expérience du spécialiste à engager. Pour cela, Internet est le moyen le plus simple d’obtenir des informations pertinentes. Il faut consulter le site web du prestataire afin de récolter les avis et les notes des clients. Il est aussi conseillé de se renseigner sur le nombre de partenaires de l’agence. S’il y en a beaucoup, c’est certainement parce que cette dernière est digne de confiance. Dans tous les cas, il est vivement recommandé de privilégier une entreprise de renom.